Après l’orage… la douleur?